Email     Mot de passe  
Connexion | Inscription
NOS
SOLUTIONS
SOCIÉTÉ
SHOWROOM
NEWS
MÉDIAS
COLLABORATIFS
BLOG
À PROPOS DE NOUS
IBM fait parti de ces acteurs historiques de l'IT a avoir su négocier le virage du Cloud. Les chiffres sont parlants : sur les 100 miliards de dollars de chiffre d'affaire réalisés dans le monde, 42 sont lié au logiciel, avec une proportion touchant au Cloud computing situé entre 30 et 40% qui augmente de trimestre en trimestre. Au delà des chiffres, et du fait de son implantation un peu partout sur le territoire Français, ce sont plus de 600 emplois de développeurs qui sont concernés sur le seul territoire national. Christian Comtat, directeur de l'offre Cloud d'IBM France pose cependant un regard réaliste sur cette course au Cloud : si la demande explose, il faut faire attention à la demande de support qui l'accompagne et qui augmente de façon tout aussi vertigineuse. Pour augmenter la valeur créée auprès du client final, il est indispensable que les compétences suivent et il est necessaire de développer les compétences.. La stratégie d'IBM sur le Cloud ne se contente pas de se reposer sur des références prestigieuses, tel l'offre Cloud de Cegid qu'IBM motorise, ni de s'imaginer que les 300 millions d'euros d'investissement que l'entreprise a réalisés dans des datacenters en France. IBM a imaginé pour solidifier sa position une offre logicielle liée en s'efforçant de jouer la complémentarité avec le marché, particulièrement à travers la valorisation des partenaires et le développement de briques logicielles de base, comme le social ou l' analytics , qui complètent l'offre du marché.
Et toc, voici mon feedback :
Infos diverses
Lieu : Dans les studios de Webcastory
Format : Interview - Brève d'actu
Traitement : Communiqué - Annonce
Webcast
notes
Intervenants (1)
AUDIENCE
 

IBM fait parti de ces acteurs historiques de l'IT a avoir su négocier le virage du Cloud. Les chiffres sont parlants : sur les 100 miliards de dollars de chiffre d'affaire réalisés dans le monde, 42 sont lié au logiciel, avec une proportion touchant au Cloud computing situé entre 30 et 40% qui augmente de trimestre en trimestre.

Au delà des chiffres, et du fait de son implantation un peu partout sur le territoire Français, ce sont plus de 600 emplois de développeurs qui sont concernés sur le seul territoire national.

Christian Comtat, directeur de l'offre Cloud d'IBM France pose cependant un regard réaliste sur cette course au Cloud : si la demande explose, il faut faire attention à la demande de support qui l'accompagne et qui augmente de façon tout aussi vertigineuse.

Pour augmenter la valeur créée auprès du client final, il est indispensable que les compétences suivent et il est necessaire de développer les compétences..

La stratégie d'IBM sur le Cloud ne se contente pas de se reposer sur des références prestigieuses, tel l'offre Cloud de Cegid qu'IBM motorise, ni de s'imaginer que les 300 millions d'euros d'investissement que l'entreprise a réalisés dans des datacenters en France. IBM a imaginé pour solidifier sa position une offre logicielle liée en s'efforçant de jouer la complémentarité avec le marché, particulièrement à travers la valorisation des partenaires et le développement de briques logicielles de base, comme le social ou l'analytics, qui complètent l'offre du marché.


Sujets potentiellement connexes :